Sébastien Gibier, directeur de SAP.iO Foundry Paris, présente la sélection des huit start-up de la promotion Future Of Work. L’organisation a été bousculée avec la crise.

Après avoir traité la chaîne d’approvisionnement, le commerce de détail et les technologies vertes, SAP.iO Foundry Paris aborde l’angle HR Tech. Le programme d’accélération de start-up de l’éditeur de logiciels pour les entreprises (et leader européen), qui avait démarré il y a trois ans, a intégré une sélection de huit start-up (six sont françaises) dans sa promotion “Future of Work“. Sous la forme d’un programme d’accompagnement, elles vont passer plusieurs semaines à développer leurs visions business et leurs fonctions technologiques sous la houlette de SAP. Cette saison a trois particularités (deux officielles et une totalement imprévue) :
– les solutions des jeunes pousses retenues devaient compléter fonctionnellement SAP SuccessFactors, la solution RH de l’éditeur (125 millions d’utilisateurs à travers le monde) ;
– 5 partenaires clients deviennent « coproducteurs » du programme SAP.iO Foundry, c’est-à-dire qu’ils viennent chercher des start-up qui correspondent à leurs propres besoins ;
– La crise Covid-19 est survenue lors de l’activation de la promotion “Future of Work“. Ce qui a nécessité quelques adaptations dans le programme supervisé par Sébastien Gibier, directeur de SAP.iO Foundry Paris. Dans un entretien, il précise les implications de cette crise dans la feuille de route du programme initialement établie.

Lire la suite